Télévision et multiécran

Le nouveau visage de l'industrie télévisuelle

Que ce soit pour les fournisseurs de contenus, les partenaires technologiques ou les annonceurs, le monde de la télévision présente un visage toujours plus transformé. À l’heure où la technologie change les règles du jeu et laisse place à de nouveaux joueurs, comment tirer son épingle du jeu ?

> Publicité : comment toucher son auditoire en télévision ?
> Comment engager le téléspectateur en 2018 ?
> Contenus : quelle force pour le média télé ?

Ce que vous apprendrez lors de cette conférence :
- à comprendre le nouvel écosystème télévisuel
- à intégrer les marques à la production de contenu
- à mesurer l’impact d’une campagne en télévision ou multiplateforme

Programmation

8 h 30
Accueil et déjeuner-réseautage
9 h
// Conférence internationale d'ouverture
Michael Goodman | Boston
Strategy Analytics
Pendant une quarantaine d’années, le monde de la télévision est resté plutôt stable, mais avec les innovations techniques, la façon dont nous consommons la télévision et les manières dont elle est monnayée ont bouleversé le modèle traditionnel. La croissance du haut débit et des appareils connectés a conduit à l’émergence de fournisseurs de vidéos en ligne tels que Netflix, Amazon Prime Video, CraveTV, Club Illico, Alt TV et bien d’autres dont le succès repose sur la rupture et non sur l’émulation. Les fournisseurs de télévision payante doivent donc s’adapter au nouveau paradigme. Cet atelier examinera les possibilités et défis que présente l’évolution du paysage médiatique canadien, tant pour les fournisseurs de télévision payante que pour les nouveaux services vidéo OTT.
9 h 45
// Conférence
La découvrabilité est un terme apparu en 2016, que l’Office québécois de la langue française définit ainsi : «Potentiel pour un contenu, un produit ou un service de capter l’attention d’un internaute de manière à lui faire découvrir des contenus autres.»

Dans une ère où les moyens d’accéder aux contenus se multiplient, et ce, peu importent les frontières, les productions créées au Québec ont le devoir de se rendre les plus accessibles possible. Ainsi, comment appliquer les grands principes de la découvrabilité dans une stratégie de production ? Quels en sont les grands enjeux ? Marie Eve Berlinger répondra à ces questions en dévoilant des conseils pratiques à appliquer en équipe.
10 h 30
Pause-réseautage
11 h
// Conférence
Au cours de cette présentation, Jean-François Bourdeau, directeur des sciences du marketing chez Touché!, s’attardera sur les plus récentes habitudes de consommation des nouvelles générations. Après avoir analysé les particularités de différents segments cibles au sein des 18-35 ans, il dévoilera les coûts nécessaires à une marque pour toucher cette audience de manière pertinente en télévision et sur ses plateformes complémentaires.
11 h 30
// Table ronde
Si certains médias comme Urbania sont parvenus, dès leur création, à sensibiliser les milléniaux par des approches de contenus novatrices et originales, les médias traditionnels cherchent désormais à se réinventer sur ce plan. C’est notamment le cas de Radio-Canada avec son laboratoire de journalisme RAD et Québecor avec sa plateforme numérique Tabloïd.

Comment créer des contenus attrayants pour les 18-35 ans, à la frontière entre la télévision et le multiécran ? En quoi un contenu numérique peut-il être pertinent pour le média télé ? Différents experts répondront à ces questions lors d’une table ronde.
12 h 15
Lunch réseautage
13 h 15
// Étude de cas
Aksel Bedikyan
Groupe V Média
Laurence Lafortune
Groupe V Média
En reprenant la franchise Occupation double, Groupe V Média avait pour objectif d’en faire une marque puissante de contenu. En multipliant les points de contact avec le public et ses différentes cibles, on comptait ainsi s’adapter aux nouvelles façons de consommer le contenu. Quels ont été les résultats de cette initiative, reconnue comme un succès de diffusion? Que peut-on apprendre des approches déployées? Quelles sont les nouvelles occasions d’affaires pour les annonceurs dans ce contexte? Laurence Lafortune, chef de la commercialisation, et Aksel Bedikyan, directeur principal, recherche et intelligence d’affaires, tous deux de Groupe V Média, partageront les dessous de cette grande stratégie.
13 h 45
// Conférence
Aymeric Freymond
Dialekta
Yannick Manuri
Dialekta
La télévision a longtemps été le média numéro 1 en matière d’investissements publicitaires, avant d’être dépassée par le numérique. Les modèles économiques de l'écosystème publicitaire ont ainsi grandement évolué, notamment avec l'utilisation de la programmatique. Initialement présentés comme une technologie transparente et gage de qualité publicitaire, les achats médias automatisés n'ont pas su répondre à toutes les attentes, bien qu'ils soient toujours plus utilisés.

Aujourd'hui, la programmatique s'attaque au monde de la télévision. Mais les mêmes erreurs que sur le web seront-elles reproduites? Se peut-il que l'on vive les mêmes déceptions? Surtout, comment cette technologie, appliquée à la télé, va-t-elle changer le quotidien des agences, des annonceurs et des éditeurs québécois? Et comment s'y préparer? Aymeric Freymond et Yannick Manuri de Dialekta répondront à ces questions. 
14 h 15
Pause-réseautage
14 h 45
// Conférence internationale de clôture
Robert Green | New York
Ripple Collective
Les consommateurs ne regardent plus la télévision de la même façon. Peut-on même continuer à l’appeler « télévision » ? La tendance croissante à regarder des spectacles sur les appareils mobiles, les médias sociaux et divers services de streaming serait en train de déterminer notre avenir. Et ces « paysages » évoluent constamment. Pour cette raison même, les radiodiffuseurs réalisent la nécessité de la publicité en ligne et mobile, la nouvelle cible de nombreuses marques pour faire passer leurs messages. Comment les entreprises de médias et les créatifs peuvent-ils utiliser ce changement à leur avantage ? En passant par les appareils des consommateurs, comment pouvons-nous créer une expérience encore plus personnelle afin de nous assurer de leur fidélité et leur attention ?
15 h 30
Fin des conférences

Nos conférenciers

Robert Green | New York

Chef de la création
Robert Green a occupé des postes de direction dans les secteurs du cinéma, de la télévision et du numérique, et il est aujourd’hui le chef de la création de Ripple Collective, un studio de marque basé à New York. La firme sert des clients comme Samsung, Rebecca Minkoff, MLB et Bank of America. Des contenus attrayants sont à la base des travaux de Ripple, qui mise sur des réalités mixtes telles que la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR), ainsi que sur des plateformes comme Instagram et Snapchat, pour développer et exécuter des stratégies de contenu audacieuses pour ses clients. Robert Green considère chaque partenariat comme une occasion de développer et de faire croître les affaires de ses clients et la relation qu’ils entretiennent avec les consommateurs, en produisant un contenu multicanal significatif que ces derniers peuvent et veulent utiliser.
 
Avant son entrée chez Ripple, Robert Green a occupé le poste de vice-président principal de la création pour Conde Nast Entertainment, où il a supervisé la croissance annuelle de téléspectateurs multipliée par 28, et a créé un divertissement de marque et original qui a remporté 14 nominations. Il a également lancé Huff Post Live sur la côte ouest et a servi comme producteur et directeur du développement dans l’industrie du cinéma et de la télévision, contribuant à la production de films tels que Stuart Little, Gladiator et Minority Report.
En savoir plus

Michael Goodman | Boston

Directeur, télévision & stratégies médiatiques
Directeur du service Télévision & Stratégies médiatiques chez Strategy Analytics, Michael Goodman est un analyste chevronné comptant plus de 20 ans d’expérience en matière de renseignements stratégiques sur les marchés et de direction stratégique pour les dirigeants qui naviguent dans un monde connecté de plus en plus complexe. Avec son équipe du service Télévision & Stratégies numériques (TMS), il fournit à ses clients des informations stratégiques et les aide à s’adapter aux changements dans la distribution, la consommation et la monétisation de la télévision, des films, de la musique et des jeux. Les principaux domaines de recherche comprennent la télévision, la vidéo OTT, la publicité, les jeux vidéo et la musique numérique.
 
Avant de se joindre à Strategy Analytics, M. Goodman a fondé Nexus Research Group, un cabinet de recherche et de consultation axé sur l’intersection de la technologie, des médias et des communications. Avant cela, il était vice-président, Opérations mondiales de recherche, chez Kantar Retail, où il gérait des analystes de détail dans plusieurs domaines de pratique, dont l’alimentation, les médicaments, la masse, les discompteurs, l’amélioration résidentielle et le numérique. M. Goodman a également occupé le poste de directeur principal, Recherche et analytique, chez Mercury Media, où il a fourni une vision stratégique, une planification et des recommandations pratiques pour tous les domaines de la publicité axée sur le rendement. Avant Mercury Media, il a passé neuf ans au Yankee Group et a occupé plusieurs postes chez Nielsen Media Research (maintenant connu sous le nom de The Nielsen Company).
 
Michael Goodman détient un baccalauréat en administration des affaires, avec concentration en marketing, de l’Université de Boston.
En savoir plus

Raphaëlle Huysmans

Vice-présidente et productrice exécutive
Raphaëlle Huysmans est passionnée de contenu comme de médias. Au sein de l’équipe d’URBANIA depuis 2008, elle a d’abord été chargée de plusieurs projets télé et web avant de devenir productrice, en 2009. Elle a entre autres pris en charge la production du jeu documentaire Fort McMoney (ONF, ARTE), de la websérie Vérité et conséquences, avec Louis T (ICI Tou.tv), des magazines interactifs URBANIA, dans La Presse+, et de la série télé C’est juste de la TV (ICI ARTV). En 2015, elle est devenue associée et vice-présidente d’URBANIA. Elle est diplômée de l’École des médias de l’UQAM en stratégies de production culturelle et médiatique.
En savoir plus

Johanne Lapierre

Chef éditoriale
Johanne Lapierre œuvre à Radio-Canada depuis 2004. Au fil des ans, elle a travaillé à divers postes comme journaliste à l’information numérique. À la télévision, on a notamment pu la voir à RDI matin week-end et à Pseudo radio comme chroniqueuse web et techno. Elle a été des équipes de plusieurs Jeux olympiques, étant notamment responsable des médias sociaux pour Rio 2016. Elle est actuellement chef éditoriale de Rad, le nouveau laboratoire de journalisme de Radio-Canada.
En savoir plus

Marc-André Laporte

Directeur marketing, équipe numérique
Marc-André Laporte s’implique dans les stratégies des médias depuis plus de 10 ans. Directeur marketing de l’équipe numérique, il est entre autres responsable du développement des nouvelles audiences chez Québecor. Il a précédemment travaillé à titre de directeur marketing chez URBANIA et a aussi été responsable du virage numérique de CISM, la radio de l’Université de Montréal. Il est également reconnu pour son expertise en marketing numérique musical, qu’il déploie à titre de consultant depuis les belles années de MySpace. Auteur et conférencier, il a notamment participé à une étude de cas avec HEC Montréal, publiée par la suite chez Harvard Business Review.
En savoir plus

Nicolas Tittley

Journaliste et chroniqueur culturel
Journaliste et chroniqueur culturel polyvalent depuis 25 ans, Nicolas Tittley s’est d’abord fait connaître dans les pages du journal Voir, où il assura les postes de journaliste, de chroniqueur, de chef de section, puis de rédacteur en chef. Collaborateur de longue date d’ICI Radio-Canada Première, où l’on peut l’entendre chaque semaine à l’émission Plus on est de fous, plus on lit !, il a traité en ondes de sujets aussi variés que la culture pop, la bande dessinée, la littérature ou la politique internationale, sans jamais délaisser sa passion de toujours : la musique. On peut d’ailleurs l’entendre régulièrement au micro de différentes émissions d’ICI Musique. À la télévision, on l’a surtout vu à l’antenne de MusiquePlus et de MusiMax, où il fut également producteur. Il a réalisé des centaines d’entrevues avec des stars d’ici et d’ailleurs, offert autant de critiques et animé des émissions comme Haut-parleurs et Cliptographie. Il a également agi à titre de scripteur, de chef de contenu ou de recherchiste, pour des séries documentaires comme Arrière-scène ou des émissions comme Dans les médias. Plus récemment, on l’a vu comme chroniqueur à V et à Formule Diaz sur les ondes de Télé-Québec ainsi qu’à l’animation de l’émission musicale Unis par le chant sur Unis TV.
En savoir plus

Aksel Bedikyan

Directeur principal, recherche et intelligence d’affaires
Aksel Bedikyan oriente la haute direction de Groupe V Média dans l’élaboration des stratégies et des occasions d’affaires axées sur l’évolution des comportements des consommateurs, des enjeux des annonceurs et des influences de l’industrie. Il cumule près de 20 ans d’expérience, entre autres dans la planification d’affaires et l’analyse de performance. Diplômé en ingénierie de l’Université McGill et de la maîtrise en administration des affaires de HEC Montréal, il a notamment travaillé pour le Cirque du Soleil, Deloitte, Groupe Pages Jaunes et CAE. Avant de se joindre à Groupe V Média, il a occupé le poste de directeur, analytiques d’affaires et intelligence consommateurs, du Cirque du Soleil. Il y a dirigé une équipe ayant pour mandat de concevoir des stratégies exploitables. 
En savoir plus

Laurence Lafortune

Chef de la commercialisation
Laurence Lafortune met de l’avant des stratégies omnicanales afin d’offrir aux annonceurs de Groupe V Média une expérience optimale s’adaptant avec innovation aux nouvelles tendances de consommation. Elle œuvre dans les ventes et le marketing depuis plus de 12 ans. Bachelière en marketing de l’Université de Sherbrooke, elle a amorcé sa carrière chez L’Oréal, où elle a évolué dans différents rôles qui l’ont poussée à mettre en action la mise en place de stratégies pertinentes, créatives et percutantes.
En savoir plus

Jean-François Bourdeau

Directeur des sciences du marketing
Diplômé des HEC en Communications-Marketing, Jean-François Bourdeau commence sa carrière en recherche média chez Touché! en 2005, après six années comme analyste chez Ipsos Descarie, une importante firme de sondage montréalaise.
 
Aujourd’hui coresponsable du département de Marketing Science au sein des agences montréalaises d’Omnicom Media Group, il nourrit sa passion des médias en demeurant à l’affût des tendances de consommation et d’offres média. Au fil des ans, il a su développer des partenariats avec des acteurs importants de différents médias où il dirige des séances de formation et des conférences adaptées aux besoins de ses partenaires.
 
Jean-François Bourdeau s’implique aussi dans le processus de planification de tous les clients majeurs. L’une de ses plus grandes forces est sa capacité à synthétiser et vulgariser les tonnes de données disponibles afin d’en extraire l’essence qu’il partage ensuite avec l’équipe. 
En savoir plus

Yannick Manuri

Vice-président et associé
Au cours des quinze dernières années, Yannick Manuri a réalisé et supervisé plus de 300 mandats publicitaires. Il a bâti son expérience et sa réputation en œuvrant pour des comptes tels qu’Air Canada, Cirque du Soleil, Archambault, Provigo/Loblaws, Vidéotron et de nombreux ministères provinciaux et fédéraux. Reconnu pour sa vision stratégique et pour son grand intérêt à l’égard de la créativité performante, ainsi que pour sa soif de nouvelles connaissances, il est devenu une référence en matière de communication numérique.
En savoir plus

Aymeric Freymond

Directeur, stratégie et innovation
Détenteur d’une maîtrise de HEC Montréal, Aymeric Freymond a commencé sa carrière en 2011 au sein de l’équipe de développement d’affaires d’Aegis Média. Collaborateur d’Infopresse, prix de la relève en médias au concours Prix Média et chargé de cours à HEC Montréal, il est maintenant directeur, stratégie et innovation, de Dialekta.

Se démarquant par sa vision stratégique et son goût contagieux de relever de nouveaux défis, il a permis à Dialekta de se distinguer par l’innovation pour atteindre les objectifs de ses clients.
En savoir plus

Marie Eve Berlinger

Directrice, développement d’auditoire
Marie Eve Berlinger œuvre dans l’industrie des communications et des médias interactifs depuis plus d’une quinzaine d’années, passant par différents secteurs tels que la publicité-marketing, les médias interactifs, le documentaire, les applications mobiles, les diffuseurs traditionnels et récemment, les youtubeurs – ce qui lui a permis d’être certifiée YouTube.

Chez Be Good MTL, elle s’intéresse tant au fond qu’à la forme et croit que les deux doivent intrinsèquement avoir du sens. À son avis, le développement de l’audience est né d’un cumul d’expériences et d’une orchestration, tant au niveau des équipes multidisciplinaires qu’au niveau des contenus interactifs et participatifs.
En savoir plus
S'inscrire