Forum Femmes, leadership et communication

Changer le monde des affaires

À l'occasion de cette quatrième édition, l'ex-première ministre Pauline Marois sera notamment accompagnée de Valérie Plante, mairesse de Montréal et cheffe de Projet Montréal, Céline Galipeau, chef d'antenne du téléjournal de Radio-Canada, Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal, Annick Guérard, chef de l'exploitation de Transat, Caroline Jamet, directrice de la radio de Radio-Canada et de la chroniqueuse Lili Boisvert pour discuter de défis, d’audace et de leadership. 

Si la conscience commune et les débats médiatiques semblent s’être emparés du sujet des inégalités femmes-hommes, la réalité professionnelle ne présente qu’une évolution trop lente de cet enjeu important. Comment faire progresser la place des femmes en affaires? Le phénomène #moiaussi aura-t-il des répercussions sur l'industrie des communications?
 
Malgré l’immensité du travail à accomplir, au Québec comme ailleurs, des femmes innovent et se battent pour atteindre l’équité en affaires. D’autres changent les règles, font parler leur leadership et construisent des parcours uniques et inspirants.
  • Comment, dans ce contexte, recourir à ces exemples pour qu’ils aient des répercussions encore plus fortes sur l’avenir?
  • Comment exprimer son leadership dans un monde où les barrières sont encore trop présentes?
  • De quelle manière faut-il éduquer les nouvelles générations afin qu’elles agissent comme vecteur de changement?
  • Comment ne pas tomber dans le panneau du «femwashing»?
Le 7 novembre, des professionnelles reconnues de divers horizons partageront les stratégies et les pratiques qu’elles mettent en place pour affirmer leur leadership.

Programmation

8 h 30
Accueil et déjeuner-réseautage
9 h
// Étude pancanadienne
Mylène Savoie
McCann Montréal
Sachant que les femmes sont au cœur du débat culturel actuel à l’échelle mondiale, McCann Canada a entrepris, au début de 2018, de prendre le pouls de la situation ici même au Canada.

Ayant comme point de départ une enquête quantitative nationale menée auprès de 2700 personnes et associée à une recherche qualitative auprès des consommateurs et à des entrevues avec des dizaines de chefs de file du marketing, l’étude historique de McCann La vérité sur les femmes canadiennes est une exploration de la conversation changeante au sujet des femmes ici — comment elles contribuent au changement et comment celui-ci façonne tout ce qui nous entoure. Et même si des progrès ont été réalisés en matière d’égalité dans tous les domaines, il subsiste de nombreuses lacunes. L’étude explore un large éventail de sujets, dont Les femmes et le travail, La répartition des rôles dans la maison, L’image imparfaite des femmes, Élever des filles et des garçons de nos jours et Les femmes de plus de 50 ans.
9 h 30
// Grande entrevue: parcours unique et inspirant
Céline Galipeau
Radio-Canada
Tchétchénie, Kosovo, Irak, Afghanistan, Algérie, Pakistan, Chine, Russie… Céline Galipeau a couvert plusieurs des événements marquants des 20 dernières années. Journaliste en zone de guerre, elle a signé des reportages percutants racontant la réalité des victimes de nombreux conflits. Que lui ont appris les femmes rencontrées aux quatre coins du monde? Comment s’est-elle tracée un chemin dans un monde d’hommes? Comment mettre la peur de côté et s’affirmer? Comment peut-on, ici, inciter plus de femmes à postuler pour des postes importants dans les médias? Découvrez le cheminement et la vision de cette femme inspirante, qui a ouvert la voie aux nouvelles générations.
10 h
// Grande entrevue: parcours unique et inspirant
Nathalie Bondil
Musée des beaux-arts de Montréal
Première femme à diriger le Musée des beaux-arts de Montréal, Nathalie Bondil en a fait un lieu culturel incontournable, un espace diversifié et rassembleur. L’institution a le vent dans les voiles et ses expositions rayonnent aux quatre coins de la planète.
 
Quel est son parcours? Quelles sont ses motivations? Et ses souhaits pour l’avenir? Faut-il être audacieuse pour réussir? Découvrez la vision et les valeurs qui la guident depuis le tout début de sa carrière. 
10 h 30
Pause-réseautage
11 h
// Grande entrevue: parcours unique et inspirant
Annick Guérard
Transat
Arrivée chez Transat en 2002, Annick Guérard est depuis un an chef de l’exploitation de l’entreprise et dirige l’ensemble des opérations liées à ses activités de voyage. Sa nomination a été qualifiée par Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat, d’un grand pas en avant. «C'est une nouvelle génération qui se prépare à accéder aux commandes», a-t-il déclaré.
 
A-t-elle toujours eu en tête l’idée de diriger une entreprise? Comment s’est-elle préparée à ce rôle? Quelle sont, selon elle, les qualités d’une bonne leader? Quelles leçons tire-t-elle de son parcours? Découvrez comment sa vision, son leadership et son efficacité contribuent au succès de l’entreprise et inspirent toute une nouvelle génération de dirigeantes.
11 h 30
// Grande entrevue: parcours unique et inspirant
Pauline Marois
Ex-première ministre du Québec
Pauline Marois a été la première femme à la tête du Québec, en 2012. Élue pour la première fois à l’Assemblé nationale sous René Lévesque en 1981, elle a été chef du Parti québécois de 2007 à 2014. Elle a été active en politique plus de 30 ans et a dirigé de nombreux ministères importants, dont l’Éducation, la Santé et les Finances. C’est notamment à elle qu’on doit la célèbre politique familiale québécoise, qui a permis à de nombreuses femmes d’être à la fois mères et professionnelles accomplies.
 
Comment a-t-elle fait son chemin dans un monde d’hommes? Qu’est-ce que ses succès et ses échecs lui ont appris? Comment a-t-elle développé sa confiance en elle? Pourquoi est-il important que plus de femmes soient élues? Comment aimerait-elle voir avancer le Québec? L'honorable Pauline Marois, femme de convictions et de causes, partagera son opinion sur des thèmes importants tels que la parité salariale, la conciliation travail-famille et le féminisme. 
12 h 15
Lunch réseautage
13 h 15
// Conférence internationale
Lancé par la réalisatrice Alma Har’el – notamment derrière la première pub de Stella Artois réalisée par une femme en 2016 –, le mouvement américain Free the Bid réclame au monde publicitaire une meilleure représentation de la diversité.

Emma Reeves racontera pourquoi cette initiative importante, mise sur pied il y a à peine deux ans, est aujourd’hui soutenue par plusieurs grands annonceurs, dont Visa, P&G et HP, et de nombreuses agences, dont Sid Lee, 72andSunny, BBDO et FCB. Quelles répercussions positives ont eu les actions mises en place? Comment préparer l’avenir et faire en sorte que les aspirations des membres de Free the Bid se concrétisent au bénéfice des femmes de l’industrie?

Une histoire essentielle et inspirante.
14 h
// Table ronde
Patricia Doiron
Femmes en Créa
Andréa Fortin
Desjardins
Depuis 10 ans, un nombre croissant de femmes occupent des postes de réalisatrices et de direction en agence au Québec. Mais ces fonctions sont encore en grande majorité occupées par des hommes. En quoi la réalité a-t-elle évoluée depuis les années? Et qu'en est-il chez les annonceurs? Comment favoriser le leadership féminin? L’équité est-elle réaliste dans un avenir rapproché? Quel impact cela a-t-il sur le contenu publicitaire? Comment soutenir les jeunes générations? Cette table ronde sera aussi l’occasion de discuter recrutement, là où se trouve aussi, une partie de la solution.
14 h 45
Pause-réseautage
15 h 15
// Conversation
Caroline Jamet
Radio-Canada
Rose-Aimée T. Morin
Animatrice et chroniqueuse
Une brèche a-t-elle réellement été faite dans le plafond de verre? Les nouvelles générations arriveront-elles à le briser?

Ancienne vice-présidente de Spectra, Caroline Jamet a joué un rôle-clé dans la transformation numérique de La Presse, avant de se joindre à l’équipe de Radio-Canada, comme directrice générale de la radio, il y a un an. Auteure, chroniqueuse et animatrice, Rose-Aimée T. Morin a été rédactrice en chef du magazine Urbania pendant quatre ans. Comment ces deux femmes, aux parcours différents, peuvent-elles s’inspirer l’une et l’autre? Ont-elles la même vision de l’égalité? De l'ambition? Ont-elles toujours été confiantes dans leur réussite professionnelle? Quelles sont, selon elles, les compétences à acquérir ou à consolider pour pouvoir jouer pleinement son rôle de leader? 

Inspirez-vous de leur histoire pour mieux vous développer dans un milieu professionnel en pleine transformation.
15 h 45
// Table ronde
Caroline Arnouk
Technologies OPA
Nathalie Lacoste
Alice & Smith
Les femmes entrepreneures en technologie font encore figure d’exception. À titre d’exemple, on retrouve une femme sur 20 hommes dans les classes dans ce domaine... pourtant en pénurie de main d’œuvre.* De quelle manière peut-on susciter l’intérêt des femmes? Pourquoi tant de femmes quittent-elles ce milieu? Comment exprimer son leadership dans ces milieux très masculins?

En quoi leur réalité peut-elle faire écho concrètement dans d’autres secteurs professionnels? Trois entrepreneures partagent leur histoire teintée d’audace, de créativité et de défis relevées fièrement.  

*Statistique de la cohorte 2016 École entrepreneuriat de Beauce : Entreprenariat et technologique.
16 h 15
// Anti-conférence
Lili Boivert
Les Brutes
Comment les femmes peuvent-elles prendre leur place sans se faire remarquer? Obtenir des salaires égaux sans déplaire? Être prises au sérieux tout en gardant le sourire? Avec humour et irrévérence, Lili Boisvert aborde l’enjeu de la place des femmes dans la société au 21e siècle.
16 h 45
Mot de clôture de Valérie Plante
Valérie Plante
Mairesse de Montréal, cheffe de Projet Montréal

Nos conférenciers

Pauline Marois

Née à Québec, le 29 mars 1949, fille de Grégoire Marois, mécanicien, et de Marie-Paule Gingras.
 
Étudia au Collège Jésus-Marie. Obtint un baccalauréat en service social de l'Université Laval en 1971 et une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l'École des hautes études commerciales de l'Université de Montréal en 1976.
 
Collabora à la mise sur pied de l'Association coopérative d'économie familiale de l'Outaouais en 1970, puis fut consultante budgétaire et agente de formation de cet organisme en 1971. Responsable du service animation-participation au Conseil régional de développement de l'Outaouais de septembre 1971 à février 1973. Coordonnatrice du cours de technique en assistance sociale au Cégep de Hull de mars à septembre 1973. Participa à la création de CFVO, la première coopérative de télévision au Québec, en 1973. Directrice générale du CLSC de l'Île-de-Hull de juillet 1973 à septembre 1974. Initiatrice des services d'urgence sociale du Centre de services sociaux (CSS) du Montréal métropolitain et responsable de l'orientation, de la programmation et de la gestion des services spécialisés à l'enfance en 1976.
 
Attachée de presse du ministre des Finances du Québec, Jacques Parizeau, d'octobre 1978 à mars 1979. Consultante pour l'Association des CSS du Québec en avril 1979. Directrice du cabinet de la ministre d'État à la Condition féminine, Lise Payette, en 1979. Membre du bureau de direction de l'Association Québec-France en 1978 et en 1979. Élue députée du Parti québécois (PQ) dans La Peltrie en 1981. Ministre d'État à la Condition féminine dans le cabinet Lévesque du 30 avril 1981 au 9 septembre 1982. Vice-présidente du Conseil du trésor du 9 septembre 1982 au 12 décembre 1985. Ministre déléguée à la Condition féminine du 9 septembre 1982 au 29 novembre 1983. Ministre de la Main-d'œuvre et de la Sécurité du revenu dans les cabinets Lévesque et Johnson (Pierre Marc) du 29 novembre 1983 au 12 décembre 1985. Ministre déléguée à la Condition féminine du 17 juin au 16 octobre 1985. Candidate défaite à la direction du PQ le 29 septembre 1985. Défaite en 1985. Membre de l'exécutif du Parti québécois jusqu'au 12 juin 1987.
 
Trésorière de la Fédération des femmes du Québec en 1987. Consultante à la Société Elizabeth Fry en 1988. Chargée de cours à l'Université du Québec à Hull en 1988.
 
Candidate du PQ défaite dans Anjou à l'élection partielle du 20 juin 1988. Conseillère au programme du PQ de mars à novembre 1988. Vice-présidente du PQ de novembre 1988 à septembre 1989. Élue députée dans Taillon en 1989. Réélue en 1994, en 1998 et en 2003. Présidente de la Commission des affaires sociales du 29 novembre 1989 au 24 juillet 1994. Ministre déléguée à l'Administration et à la Fonction publique et présidente du Conseil du trésor du 26 septembre 1994 au 3 novembre 1995 et ministre des Finances et ministre du Revenu dans le cabinet Parizeau du 3 novembre 1995 au 29 janvier 1996. Ministre de l'Éducation dans le cabinet Bouchard du 29 janvier 1996 au 15 décembre 1998 et ministre de la Famille et de l'Enfance du 2 juillet 1997 au 15 décembre 1998. Ministre d'État à la Santé et aux Services sociaux, ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre de la Famille et de l'Enfance du 15 décembre 1998 au 8 mars 2001. Vice-première ministre du 8 mars 2001 au 29 avril 2003, ministre d'État à l'Économie et aux Finances, ministre des Finances et ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie dans le cabinet Landry du 8 mars 2001 au 25 septembre 2002, ministre de l'Industrie et du Commerce du 30 janvier au 25 septembre 2002 et ministre des Finances, de l'Économie et de la Recherche du 25 septembre 2002 au 29 avril 2003. Candidate défaite à la direction du PQ le 15 novembre 2005. Démissionna comme députée le 20 mars 2006.
 
Devint chef du PQ le 26 juin 2007. Élue députée dans Charlevoix à l'élection partielle du 24 septembre 2007. Réélue en 2008 et dans Charlevoix−Côte-de-Beaupré en 2012. Chef du deuxième groupe d'opposition du 1er octobre 2007 au 5 novembre 2008, puis chef de l'opposition officielle du 15 décembre 2008 au 1er août 2012. Première ministre du 19 septembre 2012 au 23 avril 2014. Défaite en 2014.
 
Présidente d'honneur des cérémonies commémorant le 25e anniversaire de Polytechnique en 2014.
 
Reçut le prix MBA en 2001 décerné par l'Association des MBA du Québec. Reçut le grade de commandeur de l'Ordre de la Pléiade le 17 mars 2004, le prix Louis-Joseph-Papineau le 28 mars 2011, une Appreciation plaque de l'Asian Citizen's Center for Environment and Health School of Public Health le 21 décembre 2012 et le grade de Grand Croix de l'Ordre de la Pléiade le 18 mars 2015. Reçut un doctorat honorifique en travail social de l'Université Laval le 17 juin 2018.
En savoir plus

Valérie Plante

Après des études en anthropologie, en muséologie, en intervention multiethnique et une longue expérience de terrain au sein de plusieurs organismes communautaires, dont la Fondation Filles d’action, Valérie Plante a fait le saut dans l’arène politique en 2013. Sa force : rallier les gens grâce à sa passion et sa vision progressiste et rassembleuse. D’abord élue conseillère du district de Sainte-Marie, elle est devenue cheffe de Projet Montréal en 2016.

Profondément habitée par la démocratie participative, Valérie Plante propose une vision audacieuse pour Montréal. Elle s’intéresse notamment aux questions liées au transport, à l’aménagement, à l’économie et à l’environnement et se préoccupe des écarts qui existent entre les quartiers dans ces domaines.
Elle a été élue mairesse de Montréal lors de l’élection municipale de novembre 2017. 

Crédit photo: Martin Girard
En savoir plus

Céline Galipeau

Chef d'antenne, téléjournal
Céline Galipeau est chef d’antenne du téléjournal de Radio-Canada depuis janvier 2009.
Grandement admirée pour son travail de correspondante à l’étranger qui a occupé une grande part de sa carrière, CélineGalipeau a été postée à Londres, Moscou, Pékin et Paris. De là, elle a couvert quelques-uns des événements marquants des vingt dernières années en Tchétchénie, au Kosovo, en Irak et en Algérie, pour ne citer que ceux-là. Elle a séjourné plusieurs fois en Afghanistan et proposé des reportages en profondeur en Inde, au Pakistan et ailleurs. En Russie (1994-1997), en Chine (2001- 2003) et dans le cadre de plusieurs autres affectations, Céline Galipeau a travaillé à la fois pour les réseaux français et anglais de CBC/Radio-Canada.
À l’emploi de Radio-Canada depuis 1984, Céline Galipeau a reçu plusieurs distinctions au fil des ans dont le prix d’Amnistie internationale pour une série de reportages sur la condition féminine en 1995. Elle a reçu le prix Raymond-Charette qui souligne la qualité exemplaire du français en journalisme électronique en 2006, l’Ordre national du Québec en 2009 et l’Ordre du Canada en 2013.
En savoir plus

Nathalie Bondil

Directrice générale et conservatrice en chef
Conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) depuis 2000, Nathalie Bondil est nommée à sa direction générale en 2007. Depuis, le Musée se distingue par sa politique de conception, de production et d’exportation d’expositions particulièrement dynamique à l’international. Le MBAM se classe d'ailleurs aujourd’hui au 2e rang des musées d’art les plus fréquentés au Canada, au 8e rang en Amérique du Nord, et au 49e rang dans le monde (1,3 million de visiteurs en 2017).

 Nathalie Bondil est historienne de l’art de formation, diplômée de l’École du Louvre et de l’Institut national du patrimoine, Paris. Élue Personnalité de l’année en culture (2017) par La Presse, Nathalie Bondil a reçu la médaille de l’Assemblée nationale du Québec (2016), a été nommée membre de l’Ordre du Canada et a reçu le Prix Camille-Laurin de l’Office québécois de la langue française et un doctorat honoris causa de l’Université de Montréal (2015). Parmi les autres distinctions qui lui ont été décernées, soulignons la Médaille Jacques Cartier (2014), un doctorat honoris causa de l’Université McGill (2013), le prix Samuel de Champlain de l’Institut France-Canada (2012),  et l’insigne du mérite de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal (2011). En 2008, elle est nommée chevalière de l’Ordre national du Québec et reçoit les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française (promue au rang d’officier en 2016). Nathalie Bondil est également vice-présidente du Conseil des arts du Canada.
En savoir plus

Annick Guérard

Chef de l'exploitation
Arrivée chez Transat en 2002 après une carrière en génie-conseil, Annick Guérard a occupé de nombreuses fonctions de direction touchant les opérations, la distribution, le marketing, le commerce électronique, le service à la clientèle et le développement de produits pour différentes filiales. Elle a notamment été présidente-directrice générale de Transat Tours Canada, qui crée et commercialise l’ensemble des produits et services de Transat et d’Air Transat. Chef de l’exploitation depuis novembre 2017, Annick Guérard dirige l’ensemble des opérations liées aux activités de voyage de Transat. Sa connaissance fine de l’entreprise, de l’industrie et des consommateurs combinée à ses qualités de vision, de leadership et d’efficacité lui permettent de jouer un rôle déterminant dans le développement et le succès de la Société.
En savoir plus

Emma Reeves | Los Angeles

Directrice exécutive
Emma Reeves détient une vaste expérience en stratégie de communication, en communication culturelle et en nouveaux médias. En 2012, elle est devenue directrice de la créativité de MocaTV, plateforme qui a transformé l’accès de l’art au monde numérique. Originaire de l’Angleterre, elle a d’abord travaillé à Londres en documentaire et en production télé avant de se joindre à l’agence de pub Georges Entreprises de 1996 à 1999. Elle y a notamment collaboré à des campagnes de PlayStation et de Guinness, qui lui ont valu de nombreux prix.

Puis, elle s’est jointe au groupe Dazed à Londres, en tant que directrice photo pour la publication Dazed and Confused, tout en touchant aux titres Another magazine et Another man.

En 2007, elle s’est installée à New York afin de travailler chez Li Inc. C’est à ce moment qu’elle a obtenu des mandats importants pour des marques de renom comme Nike et Levi’s.

Aujourd’hui, elle œuvre à Los Angeles auprès de Free the Bid, organisation non gouvernementale qui développe des initiatives pour une meilleure représentation des créatrices dans l’industrie de la publicité dans le monde.
En savoir plus

Mylène Savoie

Présidente
Femme d’affaires accomplie, Mylène Savoie compte plus de 20 ans d’expérience en communication et en gestion d’entreprise. En tant que présidente de McCann Montréal, elle assume la responsabilité globale des opérations de l’agence. Elle est aussi membre de l’équipe de direction de McCann Worldgroup Canada. Reconnue pour ses compétences en leadership et son sens aigu des affaires, Mylène Savoie a grandement contribué à la croissance de l’entreprise grâce à son orientation stratégique depuis qu’elle en a pris les rênes en 2016.

Elle participe à plusieurs organisations professionnelles et communautaires. De plus, elle siège au conseil d’administration de l’A2C et de la Fondation Alouettes de Montréal, et s’engage activement auprès de Fillactive/FitSpirit, qui collabore avec des écoles et des organismes communautaires pour aider les adolescentes à découvrir le plaisir et les bienfaits de l’activité physique.

Mylène détient un baccalauréat en administration des affaires avec spécialisation en marketing de l’Université Bishop.
En savoir plus

Caroline Jamet

Directrice générale, radio, audio et grand Montréal
Caroline Jamet occupe ses fonctions actuelles depuis novembre 2017. Elle compte 25 ans d’expérience comme gestionnaire de haut niveau, au sein d’entreprises culturelles et médiatiques de premier plan au pays.

Chez Gesca (ex-éditeur du quotidien La Presse), elle a été vice-présidente, communications, de 2000 à 2017. À titre de présidente des Éditions La Presse de 2011 à 2017, elle a publié plus de 200 livres. Elle a également présidé les Éditions Gesca (magazines), de 2011 à 2014.

Elle a joué un rôle clé dans l’expansion de Gesca, particulièrement durant son virage numérique, où elle a notamment élaboré les stratégies de communication destinées à faciliter la transition des lecteurs et des annonceurs vers La Presse+.

Active au sein de l’Équipe Spectra de 1986 à 1999, Caroline Jamet y a été vice-présidente, communications, de 1992 à 1999 ainsi qu’associée, de 1996 à 1999. À ce titre, elle a été reconnue pour sa contribution significative à l’évolution et au rayonnement de l’image de marque du Festival international de jazz de Montréal et des FrancoFoliesde Montréal, tant à l’échelle nationale qu’internationale.

En 1999 et en 2000, elle a été vice-présidente, communications, de Motion International, une importante maison de production télévisuelle et cinématographique canadienne, devenue Zone3 et TVA International.
En savoir plus

Rose-Aimée T. Morin

Rose-Aimée Automne T. Morin a un nom aussi complexe que son parcours affectif. Son premier kick a été Jacques Parizeau, rapidement suivi par Gilles Latulippe. Comme elle a toujours cherché à se rapprocher de ces hommes, elle a opté pour le métier de recherchiste dès sa sortie de l’UQAM en 2011. En 2015, elle est devenue rédactrice en chef du magazine Urbania, poste qu'elle a occupé durant près de 4 ans. Elle est aujourd'hui auteure et animatrice pour ce média (citons les séries Sans filtre et Gros plan), de même que chroniqueuse télé et radio. On l'entend régulièrement dire des choses pertinentes et/ou gênantes dans diverses émissions, telles qu’On dira ce qu'on voudra (ICI Première), Esprit critique (ICI Artv), ALT et Code F (Vrak). Entre deux chroniques, elle écrit présentement son premier livre, qui sera publié à l’hiver 2019 aux Éditions Stanké. Pour plus de renseignements, il y a Google et ses vieilles photos gênantes sur Facebook.
En savoir plus

Patricia Doiron

Conceptrice-rédactrice et cofondatrice
Patricia Doiron travaille dans le milieu de la publicité depuis 1998. En 2017, elle a cofondé Femmes en créa avec trois autres créatives, procurant ainsi la première ressource pour les femmes en création et leurs alliés au Québec.
 
Directrice de création depuis 2009, elle s’est vite découvert un instinct pour le mentorat, prenant des jeunes créatifs sous son aile dans toutes les agences où elle est passée. Outre le mentorat, Patricia Doiron s’intéresse aux biais inconscients – autant chez les femmes que chez les hommes. Pour elle, tout part de là et c’est un combat de tous les instants.
 
Au cours de sa carrière, Patricia Doiron a contribué à des campagnes pour des marques comme Air Canada, Tourisme Montréal, Tourisme Québec, L’Oréal Paris, BMO, McDonald’s, General Motors, le ministère québécois de la Santé et des Services sociaux, les Producteurs laitiers du Canada, Pfizer, Sanofi, Saputo et Bell, et a même gagné un Lion par la bande.
En savoir plus

Mireille Côté

Associée, présidente, Québec
Après un début de carrière à Toronto et à Montréal, Mireille Côté a fait le saut chez Lg2 en 2005 et y a bâti de toutes pièces l’unité d’affaires de Québec, de concert avec ses associés Luc Du Sault et Jacques de Varennes. Quelques années plus tard, en 2014, elle a également contribué à l’ouverture du bureau de Toronto. L’entrepreneuriat et le reprenariat étant ses sujets de prédilection, elle est souvent appelée à intervenir en la matière auprès de différents acteurs-clés ou à jouer un rôle de mentor auprès d’une relève d’affaires.

Leader née, stratège et gestionnaire hors pair, elle a travaillé auprès de marques comme la Société de l’assurance automobile du Québec, Arctic Gardens, Québec International, le ministère québécois de la Santé et des Services sociaux, l’Orchestre symphonique de Québec, Farnham Ale & Lager, Krispy Kernels, Yum-Yum et le Festival de magie de Québec, pour ne nommer qu’elles.

Mireille Côté est bachelière en administration des affaires, avec spécialisation en marketing, de l’Université Laval, avec une thèse en marketing international de Malardalens Hogskola (Université de Vasteras) en Suède.
En savoir plus

Mélanie Charbonneau

Réalisatrice publicitaire
Diplômée du programme Art et technologies des médias du Cégep de Jonquière, Mélanie Charbonneau fait sa place comme réalisatrice publicitaire depuis plus de 10 ans.  Son plus récent court-métrage, Lunar-Orbit Rendezvous, a été projeté en première mondiale au prestigieux Festival de Locarno. En septembre 2018, la réalisatrice tournera son premier long-métrage, Fabuleuses, avec la productrice Nicole Robert de Go Films.
En savoir plus

Andréa Fortin

Conseillère principale, stratégie marketing
Avec ses 15 années de métier, Andréa Fortin conçoit chez Desjardins des expériences de marque innovantes dans l’univers changeant des médias. Son expertise en analyse de résultats de recherche y constitue un atout appréciable pour comprendre les besoins des consommateurs et des utilisateurs.

Diplômée du DESS en communication-marketing de HEC Montréal, elle a œuvré chez Revolver3 avant de se joindre à Nurun à titre de directrice de la planification stratégique pour des marques comme la Banque Nationale, Bombardier Produits Récréatifs et L’Oréal Paris. Chez Taxi, elle a ensuite aidé CapitalOne, Telus, Kraft et Reitmans à rayonner sur le marché. Devenue spécialiste intégrée accomplie, elle a par la suite mis son expertise à profit chez Cossette pour des comptes comme Home Depot, Via Rail, General Mills et Intact Assurances. Après avoir tenu chez Lg2 les rênes de la colossale stratégie du Mouvement Desjardins pendant plus de deux ans, elle s’est jointe à Desjardins en juin 2018 dans ses fonctions actuelles.
En savoir plus

Lili Boivert

Auteure, journaliste, animatrice et cofondatrice
Lili Boisvert a étudié en science politique à l’Université de Montréal et a travaillé pendant huit ans à Radio-Canada, comme journaliste généraliste, pour le secteur du web et RDI. Elle est ensuite devenue animatrice, à la barre de Sexplora, une émission sur la sexualité diffusée à Explora, la chaîne scientifique de la société d’État. Elle est également cofondatrice des Brutes, une série web présentée à Télé-Québec sur des enjeux sociaux qui intéressent sa génération, et s'adonne aussi à l'humour et au stand up. Lili est auteure de l’essai "Le principe du cumshot" publié chez VLB et finaliste du Prix des libraires.
En savoir plus

Caroline Arnouk

Fondatrice et présidente
Caroline Arnouk est une ingénieure civile diplômée de Polytechnique Montréal et possède une maîtrise en gestion des infrastructures urbaines de l’École de technologie supérieure ainsi qu’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Gagnante de plusieurs prix et conférencière, elle représente la relève en entrepreneuriat d’entreprise technologique. Cette femme d’affaires passionnée a bouleversé le statu quo en gestion géospatiale au sein de Technologies OPA. Le logiciel OPA est un outil d’aide à la décision en gestion des entraves à la circulation et de la mobilité.

Caroline Arnouk est la première femme à faire partie du premier Parcours Techno de l’École d’entrepreneurship de Beauce. En 2017, elle a obtenu un diplôme en développement entrepreneurial du MIT (Massachusetts Institute of Technology). Récemment, elle a terminé des formations HEC-CDPQ en émergence internationale et HEC-FTQ en création de valeur et croissance d’entreprise.
En savoir plus

Dr Narjès Boufaden

Chef de la direction et fondatrice
Pionnière dans le traitement automatique du langage naturel, Dr Narjès Boufaden a fondé en 2010 KeaText, une société spécialisée en intelligence artificielle (IA).

En effet, après avoir travaillé pendant cinq ans dans des laboratoires universitaires, elle a lancé cette plateforme d'analyse de feedback optimisée pour aider les organisations à nouer des relations profondes et significatives avec leurs clients. Avant de devenir un chef de file dans le monde des entreprises émergentes en IA, Narjès Boufaden a obtenu son doctorat en linguistique informatique sous la supervision du Dr Guy Lapalme et du spécialiste de l’apprentissage profond Dr Yoshua Bengio, à l’Université de Montréal.
En savoir plus

Nathalie Lacoste

Fondatrice et PDG
Nathalie Lacoste a amorcé son expérience de gestionnaire en fondant le premier magazine web en son genre dans le secteur de l’histoire de l’art. S’imposant déjà comme une précurseure des communications interactives et de la diffusion numérique, elle demeure encore aujourd’hui une passionnée du contenu pertinent, distinctif et adapté à des publics de niche. Stimulée par de profondes valeurs entrepreneuriales et par une vision axée sur le développement des technologies au service d’un marketing plus intelligent.
 
Nathalie Lacoste a lancé et dirigé différentes entreprises dans l’univers du web. Elle a notamment été nommée parmi les 100 entrepreneurs féminines de l’année du classement Châtelaine/Profit, alors qu’elle était à la tête de l’agence web Équation Humaine et finaliste Prix femmes d’affaires du Québec.
 
Nathalie Lacoste est maintenant à la tête d’Alice & Smith une jeune compagnie spécialisée en transmédia qu’elle a cofondée en 2015.   
En savoir plus
S'inscrire